Go to the top

Évolution du marché des véhicules électriques [⚡️🚗]

Actualités
véhicule électrique jerouleausolaire

voiture élec3

Véhicule électrique, quelle évolution à l’horizon 2020?

Si l’énergie solaire fait partie de notre avenir, il en va de même pour certaines nouvelles technologies vertes comme par exemple la voiture électrique, pour laquelle nous observons régulièrement l’arrivée de nouveaux modèles.

Mais quelle est l’évolution de ce marché ? Allons nous voir de plus en plus de ces véhicules circuler sur nos routes ? C’est ce que nous espérons ici et d’après le site « INFOELECTRICIEN« , il semblerait que la réponse soit oui !

Notamment en France, devenue premier marché des véhicules particuliers électriques en Europe grâce à une évolution de +24% sur l’année 2017 (particuliers et utilitaires). Le cap des 100 000 immatriculations a été franchi !

Et pour l’horizon 2020, l’AVERE (Association nationale pour le développement de la mobilité électrique) estime le parc de véhicules électriques en France à 350 000 soit plus du triple du chiffre affiché pour l’année 2017. Une évolution rapide permise notamment grâce à l’arrivée de nouveaux modèles sur le marché (Tesla, Dacia électrique, ou encore Renault Zoé, modèle le plus vendu en Europe).

De plus, il est toujours possible de bénéficier d’aides de l’Etat pour l’achat de véhicules électrique ce qui permet de favoriser les ventes et la transition vers un moyen de circulation plus propre.

Vous trouverez la liste des bonus écologiques disponibles ici.

Un groupe d’études composé des plus grands acteurs du moment* a d’ailleurs réalisé une estimation selon laquelle, dans un scénario optimiste, 15% du parc auto en France (5.5 millions) serai électrique d’ici 2030, pour atteindre les 100% à l’horizon 2050.

*Chiffres issus du rapport « Le véhicule électrique dans la transition écologique en France », réalisé par un groupe d’étude composé de l’ADEME, AVERE France, le Réseau action climat France, le CLER, WWF, l’European Climate Foundation, la Fondation pour la nature et l’Homme, le Groupe Renault, Saft et RTE. Etude menée de mai 2016 à Novembre 2017.

 

prise de courant2Mais pour circuler en véhicule électrique, encore faut-il pouvoir le recharger.

Parmi les marchés porteurs qui attendent les installateurs électriciens dans les années à venir, celui de l’installation des infrastructures de recharge pour véhicules électriques (IRVE) est l’un des plus prometteurs.

En effet, il est aujourd’hui encouragé par les politiques publiques et par l’évolution rapide des ventes de véhicules électriques à destination des particuliers, des collectivités ou des entreprises.

Et comme le développement des bornes de recharge va de pair avec l’évolution des ventes de véhicules électriques, il n’est pas étonnant de voir une croissance du nombre de point de charge de 35.5% entre 2016 et 2017. Soit plus de 20 000 postes publics et plus de 100 000 postes à domicile ou sur le lieu de travail au 1er janvier 2017 en France.

Sur l’ensemble du territoire, l’objectif gouvernemental table sur 4,4 millions de points de charge à horizon 2020, dont 90 % à installer dans les copropriétés, résidences principales et parkings de bureaux.

 

énergie soleil2Tous ces postes de charge, c’est bien ! Mais comment sont-ils répartis ?

Toutes les régions ne sont malheureusement pas logées à la même enseigne. La plus grande concentration se trouve sans grande surprise en Ile de France avec plus du quart à elle toute seule (30689). Les deux suivantes sont l’Auvergne-Rhône-Alpes (12912) et la Nouvelle Aquitaine (11222) pour l’année 2017.

A elles seules, ces trois régions totalisent presque la moitié des stations de recharge disponibles en France, mais nul doute que ces chiffres seront sujet à une rapide évolution.

fromage répartition borne recharge1

 

implantation-IRVE-region-France-2017-GIREVE-e1515689543712duo

Source: https://www.infoelectricien.com