Go to the top

Quelle différence entre Autoproduction et Autoconsommation ?

Actualités
SUNHOME BY ECOSOLAR

Ces deux termes un peu barbares désignent deux choses différentes qui concernent toutes les deux les propriétaires de panneaux photovoltaïques ou autres systèmes de production électrique (éolien, hydraulique).

Il est pourtant simple de bien les différencier.

picto-production-prevue-par-anDéfinition de l’Autoproduction:

L’autoproduction désigne le fait que vous produisez vous-même de l’électricité via votre centrale photovoltaïque. Ainsi, le taux d’autoproduction représente la quantité d’électricité que vous produisez par rapport à votre consommation d’électricité totale. A titre d’exemple, si votre système vous permet de couvrir 40% de votre consommation totale d’électricité votre taux d’autoproduction est de 40%, tout simplement.

C’est donc le taux d’autoproduction qui indique les bénéfices direct sur votre facture d’électrique.

picto-surfaceDéfinition de l’Autoconsommation:

L’autoconsommation va quant à elle définir la quantité d’électricité que vous consommez en provenance de votre installation auto-productrice (solaire par exemple). Un taux d’autoconsommation de 50% signifie que vous avez consommé la moitié de votre production. L’électricité produite non consommée sera alors réinjecté dans le réseau EDF dans le cadre d’un contrat de rachat obligatoire, vente de surplus.

Pour être clair, un bâtiment autonome énergétiquement aura une autoproduction de 100%, capable de produire la totalité d’énergie qui y est consommée.

Une autoconsommation de 100% quant à elle, signifie que vous avez consommé la totalité de ce que vous pouvez produire avec votre centrale photovoltaïque.

Mais attention, nous avons donc deux termes importants et pourtant bien différents. Si votre taux d’autoproduction peut vous donner une idée de ce que vous allez pouvoir économiser sur votre facture, il en va tout autrement pour le taux d’autoconsommation.

En effet, si vous installez un seul panneau sur votre toiture, il y a de très forte chance pour que vous consommiez l’ensemble de l’électricité qu’il produit, soit une autoconsommation de 100%. Mais la capacité de production électrique annuelle d’un seul panneau est relativement faible.

Le taux d’autoconsommation à lui seul n’est donc pas un bon indicateur d’économie. Le plus intéressant est alors de combiné un fort taux d’autoproduction et d’autoconsommation.

picto-puissanceDomotique et déplacement des consommations:

Seulement aujourd’hui le taux d’autoconsommation des ménages équipés en système photovoltaïque est plutôt faible, autour des 30%.

Comment faire alors pour augmenter ce taux ?

Il suffit simplement d’organiser ses activités consommatrices avec le passage du soleil, c’est-à-dire de préférence, de la fin de matinée au début d’après-midi. Le pic de production des panneaux solaire étant situé en milieu de journée.

Malheureusement les pics des consommations des ménages, quant à lui, se situe en début et fin de journée ce qui limite effectivement les possibilités d’autoconsommation.

Pour vous aider, vous pouvez alors recourir à un système de pilotage des appareils électriques (domotique) qui se chargera d’optimiser leurs consommations en fonction de votre production solaire en journée.

Les plus gros consommateurs du domicile comme le lave-vaisselle, lave-linge ou encore le chauffe-eau peuvent être pilotés et démarrés au moment où la production solaire est au plus forte sans que vous soyez pour autant présent à votre domicile. Les équipements de cuisine utilisé sur la période de midi peuvent très bien fonctionner avec le solaire. On peut attendre un taux d’autoconsommation de l’ordre de 70% avec ce type adaptation de consommation.

Cela permet de consommer l’électricité produite sans la réinjecter au réseau alors que vous en avez besoin. En effet, le prix du kWh sera toujours plus élevé à l’achat qu’à la revente, il est donc plus rentable de consommer sa propre électricité plutôt que de la revendre et de la racheter quand vous mettrez en route vos appareils.

Il est aussi possible de recourir à un système de stockage pour l’électricité produite par vos panneaux. Les batteries permettent d’emmagasiner l’énergie produite en journée pour vous la restituer en soirée.